Alice Cissokho, harpiste

Alice Cissokho, harpiste

Alice Cissokho débute la harpe à 7 ans au Conservatoire National de Région de Limoges. Elle poursuit ses études dans la classe de Fabrice Pierre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon où elle obtient le Diplôme National d’Etudes Supérieures de Musique en 2003. Titulaire du Certificat d’Aptitude, elle enseigne depuis 2005 au Conservatoire à Rayonnement Départemental du Havre.

Alice Cissokho se produit en solo à l’occasion de récitals et de concertos (Mozart, Debussy, Haendel…). En 2017, elle a créé avec l’Harmonie de la ville du Havre”Un jour les pierres”, concerto pour harpe et orchestre d’harmonie de Alexandre Ouzounoff.

Elle a aussi collaboré avec de nombreux orchestres comme l’Opéra National de Lyon, l’Orchestre de Pays de Savoie ou l’Orchestre National des Pays de Loire. Depuis son arrivée en Normandie, elle participe à la vie des orchestres et ensembles locaux (Orchestre Messager, Orchestre d’Harmonie de la Ville du Havre, Camérata du Havre…)

Une grande partie de son travail est consacrée à la musique de chambre. Elle a fondé à Lyon le Trio des Canuts, (Flûte, Alto et Harpe) qui a été finaliste du Concours International de Musique de Chambre d’Arles en 2006. Ce trio explore les répertoires impressionnistes du début du XXème siècle, la musique contemporaine et les créations (Gilles Schuemacher, Robert Pascal, Toru Takemitsu, Thon That Tiet..).

Au Havre, elle développe des projets combinant la harpe avec de nombreux  instruments dans des répertoires eclectiques : avec Kouchyar Shahroudi, Flûte, avec Saffia Azzoug, Saxophone et avec le quatuor 3 XIII.

De sa rencontre en avec la kora (harpe africaine) de Pape Cissokho en 2003, sont issus deux projets autour des musiques du monde : le duo Afrocelte (harpe et kora) et l’ensemble Khaps (harpe, kora et percussions). Ils sont invités à se produire en France et à l’étranger (Gabon, Sénégal, Japon…).

Les autres Capricieux

X