Carrefour des Arts

Carrefour des Arts

Pour atteindre notre objectif et rendre la musique classique toujours plus accessible à de nouveaux auditeurs, nous n’hésitons pas à nous entourer d’artistes aquitains représentants d’autres disciplines artistiques :  peinture, littérature, théâtre, architecture, etc.

Les Caprices de Marianne s’attache à tisser des liens, construire des ponts pour faire rayonner la musique. 

  • Les concerts contés

Nous avons ainsi imaginé un concert conté qui marie musique et poésie en impliquant trois artistes : une conteuse, une violoniste, et une violoncelliste, réunies au service d’un dialogue entre musique et texte sur le thème des Histoires Naturelles de Jules Renard. C’est la conteuse Monia Lyorit qui accompagne Les Caprices dans ses expérimentations.

 

  • Les concerts croqués

Les Caprices de Marianne partage également la scène avec Gali, artiste peintre cotée chez Drouot, la plus ancienne institution de ventes aux enchères publiques au monde. Gali travaille dans l’instant, instinctivement. Ses tableaux se créent dans la rencontre de la ligne, de la couleur et de la matière. Le temps d’un concert, elle retrouve sur scène nos capricieux pour conjuguer leurs talents et proposer une prestation originale où cordes et pinceaux dialoguent pour toucher, enchanter, émouvoir. Gali croque les artistes pendant leur concert, saisissant dans un trait pourtant à peine esquissé leur musicalité, leurs attitudes, leurs postures, leur complicité.  Son pinceau dialogue avec la musique, son geste de peintre devient un véritable spectacle, complétant de manière unique le concert. Ses dessins sont offerts au public à l’issue du concert lui permettant ainsi de garder trace d’une prestation musicale habituellement insaisissable.

 

  • Les concerts littérature jeunesse

La bibliothécaire fait une sélection de lectures dans le fonds de livres de la petite bibliothèque, en lien avec les pièces jouées par les musiciens. Les enfants peuvent ainsi s’abandonner au repos lors d’une sieste musicale alternant musique de chambre et lecture d’album. Une vraie poésie se dégage de la rencontre entre histoires et musiques, portée par la rencontre entre les musiciens et l’animatrice dont le but est commun.

Ces concerts-lectures de proximité permettent ainsi au jeune public de rencontrer les musiciens, de leur parler, de toucher leurs instruments… bref, d’avoir de la musique une image plus simple et plus proche. Cela permet également aux enfants de percevoir la musicalité qui se dégage des livres, tout en appréhendant le fait que la musique classique est aussi une forme d’écriture.

X