Croque-Musique

En attendant la reprise de nos activités, le mercredi, dorénavant c’est Croque-Musique : le format court des Caprices de Marianne pour découvrir en une bouchée l’histoire de la musique ! Un compositeur par épisode, vous est conté en musique et en images par Monsieur Croche, qui vous embarque dans sa machine à remonter le temps !

Vous ne connaissiez pas Monsieur Croche mais souhaitez maintenant le découvrir à la sortie du confinement ! Découvrez ses ateliers sur notre page médiation et leur fréquence sur notre agenda.

#11 Brahms

 

Maintenant que vous en connaissez l’histoire (à peine réecrite par Monsieur Croche !), voici l’extrait entier dont il est question dans notre Croque-Musique du jour. Un hommage à l’œuvre de Beethoven, un « monopole de l’ennui » pour Debussy (hum hum…), voilà le deuxième mouvement du concerto pour violon en Ré majeur de Brahms, pour vous faire une idée de ce qui peut se passer quand deux musiciens, deux grands amis unissent leur forces pour monter sur scène.

⭐ Et puis voici quelques pepites récoltées dans la mine d’or de Johannes Brahms, choisies tour à tour par Marianne et Olivier :

🌅 Lerchengesang : Le chant des arbres dans la douceur d’un coucher de soleil. Se marie très bien avec la vie au bord d’un lac…

🌊 Au bord du lac justement, quelques clapots. C’est le célèbre Allegretto de la symphonie n°3. Brahms était un romantique discret, ça se voit ici…

🖐🏼☝🏼 Sextuor à corde n°1 en Si bémol majeur. Deux violons, deux altos, deux violoncelles : c’est comme un quatuor à cordes, mais en mieux ! Un Brahms classique, un hommage aux maîtres du passé. Un chef d’oeuvre.

 

#10 Stravinsky

 

Aujourd’hui Monsieur Croche vous emmène à la découverte d’Igor Stravinsky, avec au menu :

Le n°1 du Sacre du Printemps, « Adoration de la Terre ».

La troisième des Pièces pour clarinette solo, avec les fameuses mesure à 7 temps. Pour les écouter toutes les trois, c’est par ici.

La Danse de la Terre, extraite encore du Sacre du Printemps.

Quand on parle du Sacre du Printemps, musique et danse sont intimement liés. Une fois n’est pas coutume, les suggestions gourmandes de cette semaine seront chorégraphiques et de la part de Sigolène notre spécialiste :

On commence par un extrait de la chorégraphie originale de Nijinsky : elle a, autant que la musique, choqué et scandalisé le public : les danseurs n’étaient plus en dehors, ils faisaient des pas lourds, vers le sol…bref tout le contraire de l’élégance et de la légèreté du ballet classique. Un véritable tournant dans l’histoire de la danse !

Comment parler du sacre, sans évoquer celui de Pina Bausch, créé en 1975, pièce maîtresse dans l’oeuvre monumentale de cette chorégraphe. On nous a même raconté qu’à la fin de la pièce, la jeune « élue » mettait de longues minutes à se remettre de sa performance physique proche d’un état de transe….

Et pour les grands enfants que nous sommes tous, finissons avec L’histoire du Soldat, une pièce rare et géniale pour musiciens de chambre et récitant. Nous vous conseillons la Marche et le Ragtime à écouter à fond et en famille !

 

#9 Fauré

 

Cette vidéo s’ouvre sur un « morceau de lecture » (composition spécifique pour un concours du Conservatoire) à entendre ici dans son intégralité :

Découvrez ou redécouvrez la merveilleuse mélodie « Après un rêve » Op. 7, No. 1 par le grand violoncelliste Yo Yo Ma :

La mélodie « au bord de l’eau » s’accompagne de deux autres, op. 8 n°1, elles sont toutes à découvrir ici.

Pour les plus gourmands c’est par ici :

Le Cantique de Jean Racine, tout aussi connu que le Requiem, le tube des mariages que le monde nous envie. Sur un texte de Racine, s’il vous plaît !

Le papillon et la fleur, il y a les fruits de saison, et les mélodies de saison ! En voici une printanière, dans l’interprétation légère comme l’air de Marc Mauillon.

L’Élégie, du romantisme à l’état brut, la voix de Fauré dans un chant tourmenté. Une œuvre de jeunesse, écrite après un chagrin d’amour.

 

#édition spéciale

 

 

Pour accompagner cette vidéo, Monsieur Croche a choisi trois grandes œuvres, n’hésitez pas à les découvrir dans leur intégralité.La symphonie Parisienne de Mozart KV300a. Plus courte que les autres, mais pas moins pétillante. Champagne !

La Romance de Wolfram, de Wagner, extrait de Tanhaüser, par Bryn Terfel. « À toi ma brillante étoile du soir », 5 minutes d’un Opéra de 5 heures, mais quelles 5 minutes !

Le Prélude à l’après-midi d’un faune, musique de ballet de Debussy. L’histoire d’un jeune faune qui tombe amoureux d’une nymphe. Classique mais magnifique !

 

#8 Bach

 

🎼 En ouverture de cette vidéo vous allez entendre la célèbre Badinerie de Johann Sebastian Bach, pour la découvrir dans son intégralité c’est par ici.

🎼 Vous entendrez quelques notes que vous connaissez tous, extraites de son Aria le plus fameux, pour en profiter pleinement c’est par ici.

🎼 Pour terminer, écoutez son invention n°8 en fa majeur BWV 779 ici.

On n’oublie pas les recommandations d’Olivier pour les plus gourmands ! 🍓🍇🍉🍊🍐🍎

🎼 Une magnifique berceuse pour un enfant défunt. Jesu, meine Freude, BWV 227

🎼 Un des sommets des pièces pour clavier, dans l’interprétation originale de Glenn Gould. Au piano ça marche aussi ! La 6° partita en mi mineur, BWV 830.

🎼 « Partout où tu seras je te suivrai, et je marcherai dans tes pas », extrait du monument musical qu’est la Passion selon Saint Jean.

Le « J’irai où tu iras » de la période baroque !

#7 Paganini

 

🎻 Dans cette vidéo vous allez entendre du violon, du violon et encore du violon ! Voici 5 œuvres de Niccolò Paganini, compositeur et violoniste virtuose italien du début du XIX° siècle. Pour chacune d’entre elles, Olivier vous a choisi de très grands interprètes !

🎻 En ouverture de ce croque-musique, l’introduction de son premier concerto pour violon à écouter en entier ici

🎻 Paganini pour deux ! Un duo pour violon et guitare dont il jouait également !

🎻 En final, découvrez le 5° Caprice parmi ses 24 !
Avec ce lien vous pourrez l’entendre dans son intégralité.

Pour les plus gourmands 🍓🍇🍉🍊🍐🍎

💕 Un drôle de duo amoureux à la guitare et au violon. Un homme et une femme de Chabrol, version musique de chambre, et sans les Chabadas !

💕 Un thème et variations sur un air de Rossini. Parce que Paganini faisait aussi chanter les violons !

#6 Mozart

 

Dans cette vidéo, vous allez découvir l’opéra de Mozart, la Flûte enchantée. S’il y a bien un opéra qui vous permettra de vous évader pendant cette période de confinement, c’est celui-ci !
 
👉 pour l’ouverture, cliquez ici
👉 pour l’air de Papageno, cliquez  
Olivier vous propose cette version intégrale de l’opéra.
 
Et pour les plus gourmands 🍓🍇🍉🍊🍐🍎
 
🎶 Sur 50 concertos, il fallait bien en choisir un, voilà donc le concerto pour piano n°21 de Mozart, en Do majeur avec la merveilleuse Maria João Pires au piano ici.
 
🎶 Stéphane Kwiatek notre capricieux clarinettiste vous recommande cette version du quintette pour clarinette de Mozart. Commencez par le premier mouvement là.
 
🎶 Et parce que nous sommes intarissables avec Mozart, Marianne vous encourage à découvrir les somptueux quintettes pour deux altos en suivant ce lien.

 

#5 Rameau

 

Dans cette vidéo vous allez entendre
 
🎼 en ouverture, La Marais, extrait du 5° concert des pièces de clavecin de Jean-Philippe Rameau. A découvrir ici dans son intégralité👇
 
🎼 une pièce pour clavecin intitulée Les Sauvages, extraite de la Nouvelle Suite de Pièces de Clavecin en sol Majeur, RCT 6: No. 14 de Jean-Philippe Rameau. A découvrir ici dans son intégralité.
 
🎼 un extrait de l’opéra Les Indes Galantes, une danse intitulée « Les sauvages » à entendre ici dans son intégralité.
 
🌟 Pour vivre un moment puissant d’émotion, nous vous recommandons de découvrir le même extrait mis en scène sur la scène de l’Opéra de Paris, mélange des genres explosif ! C’est là !

 

#4 Gershwin

 

🎹 Dans cette vidéo vous allez découvrir l’histoire de la naissance de Rhapsody in Blue de George GERSHWIN. Pour l’entendre dans son intégralité c’est par ici.

🎷 Vous entendrez quelques notes du fameux air Summertime, extrait de l’opéra Porgy and Bess dont nous vous proposons de découvrir la suite symphonique ici.

🎉 Pour aller plus loin et égayer votre confinement, nous vous invitons à découvrir le poème symphonique « Un Américain à Paris » qui fait partie de la bande originale de la comédie musicale homonyme, suivez ce lien

+ si vous le pouvez, regardez le fabuleux film de Vicente Minnelli de 1951, multi récompensé aux Oscars.

 

#3 Mahler

 

🔔 Dans cette vidéo Monsieur Croche vous a parlé de la 1ère symphonie de Gustav Malher.

Pour la découvrir dans son intégralité, c’est par ici.

🎺 Pour l’ouverture, Marianne a choisi de vous faire découvrir un flamboyant pupitre de cors d’harmonie, extrait du 1er mouvement de la 3ème symphonie de Gustav Mahler. Pour vous immerger dans l’oeuvre complète, c’est par ici.

🎻 Nous ne pouvions évoquer Gustav Mahler sans vous faire profiter de quelques mesures de l’Adagietto de sa 5ème symphonie. Il a notamment été rendu célèbre par le film « Mort à Venise » de Luchino Visconti en 1971. Installez-vous confortablement et suivez ce lien.

 

#2 Schubert

🐟 La sonate Arpeggione D821 pour violoncelle et piano.

Pour l’entendre dans son intégralité c’est ici.

🐟 la fameuse chanson (lied) La Truite.

Ici la version intégrale choisie par Monsieur croche pour la vidéo

, une version proposée par Marianne ! Etonnant non ?!

🐟 Pour terminer, le quintette pour piano, violon, alto, violoncelle et contrebasse en la Majeur, D. 667, la truite.
Pour repérer la locomotive, va directement à 24’29 et tends l’oreille !

 

#1 Vivaldi

 

Dans cette vidéo vous avez entendu le Concerto en Ré majeur pour flûte à bec RV428, Le Rossignol, du compositeur italien Antonio Vivaldi.
Pour le découvrir dans son intégralité c’est par ici.

Olivier vous propose maintenant d’aller découvrir seul deux autres concertos de Vivaldi :

👉 le Concerto en Mi majeur, RV253, La tempête en mer.
Repérez le vent dans les voiles à 1’04

👉 le Concerto en fa mineur RV297, L’Hiver.
Repérez les pas dans la neige à 2’39

 

X