Marianne Muglioni, violoncelliste

Marianne Muglioni, violoncelliste

Elève de Jean Marie Gamard puis d’Yvan Chiffoleau, Marianne Muglioni obtient ses premiers prix, mention très bien, de violoncelle et de musique de chambre au Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon, puis se perfectionne auprès de Lluis Claret à Barcelone. Au festival d’Aspen (Colorado) puis dans divers  orchestres français (Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre National de l’Opéra de Paris, Orchestre National de Bordeaux Aquitaine) elle joue sous la direction de chefs prestigieux (Youri Temirkanov, James Levine, James Conlon, Philippe Jordan, Myun wun chung Esa-Pekka Salonen). Elle se produit en musique de chambre auprès de musiciens tels que R. Daugareil, M. Michalakakos, R. Pidoux, T. Adamopoulos, H N’Kaoua.

Marianne Muglioni appartient à cette catégorie de musiciens, de plus en plus nombreux, qui ne se contentent plus des formes traditionnelles de l’interprétation musicale. Persuadée que la musique classique a un autre avenir que celui d’être perpétuée sous les mêmes formes, dans les mêmes contextes, pour les mêmes publics, elle s’oriente résolument dans d’autres voies, qui peuvent paraître opposées entre elles, mais qui ont pour point commun l’amour de la musique et le souci de la diffuser. C’est dans cette optique qu’elle s’est formée auprès de webset pour apprendre les métiers de la gestion et de l’administration culturelle du spectacle vivant. Depuis,  elle fédère autour du projet Les Caprices de Marianne, artistes, institutions, acteurs du territoire à la rencontre des publics.

Les autres capricieux

X