Musique du monde

Musique du monde

Et si Mozart avait été égyptien, Bach africain, et Vivaldi irlandais ?!

Les Caprices de Marianne propose un geste artistique singulier : mixer les cultures en proposant un voyage entre musique traditionnelle d’Afrique de l’Ouest et musique Baroque.

Le concert « Afrobarok » réuni alors Pape Cissokho (kora et chant), Aude Guillevin (flûte traversière), Marianne Muglioni (violoncelle) et Alice Cissokho (harpe).

Virtuose de la kora et chanteur, Pape Cissokho est un jeune griot Sénégalais qui nous transporte en Afrique de l’Ouest à travers les siècles. Sa musique est constituée de traditionnels mandingues et de ses propres compositions. Ses chants, en mandingue et en wolof, alternent avec des solos instrumentaux, tantôt rythmés, mélancoliques ou dansants et offrent ainsi un voyage inoubliable.

Aude Guillevin, Marianne Muglioni et Alice Cissokho partagent toutes les trois le même goût pour la musique classique à travers toutes les époques, mais aussi une volonté d’ouverture vers d’autres univers musicaux et d’aller à la rencontre du public.

Le concert propose un regard original et inattendu sur des univers musicaux éloignés mais qui ont pour points communs finesse de jeu et subtilité. Se réunir et dialoguer avec nos différences, la démarche livre un beau message de tolérance !

X