Nicolas Mouret, altiste

Nicolas Mouret, altiste

Après ses études au CNSM de Lyon dans la classe de Tasso Adamopoulos dont il sortira en 1996 avec un premier prix, Nicolas Mouret effectue un cycle de perfectionnement durant lequel il fonde le Quatuor Johannes dont il sera l’altiste pendant plus de 10 ans.

Après avoir remporté le concours international de quatuors à cordes K. Klinger à Berlin en 1998 et avoir été lauréat d’autres concours internationaux (Bordeaux, Banff..), il se produit avec le quatuor régulièrement sur les scènes françaises et européennes : Festival de Lucerne, festival de la Philharmonie de Berlin, Konzerthaus de Berlin, Auditoro Nacional de Madrid, Musée d’Orsay Paris, festival de Davos, Naples, festival de Radio France Montpellier etc…

Il enregistre un premier disque dédié à la seconde école de Vienne (Zemlinsky, Eisler, Webern) distingué par la presse : Le Monde, Le Figaro, Arte, Diapason d’or, Fonoforum.

Passionné de musique de chambre, il se joint à d’autres musiciens tels que Raphaël Oleg, Emmanuelle Bertrand, J. Widmann, pour sortir du monde du quatuor et explorer d’autres langages musicaux.Très attaché à l’art du XXème siècle, il participe également avec le quatuor à la réalisation de créations contemporaines, de mises en lumières de concerts ainsi qu’à des concerts de musique improvisée avec le trompettiste Jean-Luc Cappozzo entre autre au festival Euopajazz du Mans.

Parallèlement au quatuor, il se produit également en tant que soliste (Lyon, Zurich, Bordeaux). Il est également professeur assistant au CNSM de Lyon depuis 2003.

Nicolas Mouret est Alto-solo de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine depuis 1999.

Les autres Capricieux

X